The Dreamcatchers

Attrapez vos rêves

0

Your Cart

Geek Days Rennes 2022 – Compte rendu

Ce week-end se tenait la nouvelle édition des Geek Days de Rennes, au parc des expositions de Rennes, et The Dreamcatchers étaient présents avec Elairin, Ayleen et Nalkozz !

Ayleen, Elairin et Nalkozz sur le stand de The Dreamcatchers

C’était une grande première pour nous, notre dernier festival sur Rennes n’ayant pas été une expérience très agréable (on se rappelle encore de Sugoï… une vraie “aventure” haha).
Nous étions donc très curieux de ce festival qui semblait ressembler à Art to Play en terme de contenu, de surface et de fréquentation.

Pour l’occasion, nous étions accompagnés par plusieurs membres de notre Discord avec qui nous avons partagé un grand emplacement ! Vous pouviez ainsi nous retrouver aux côtés de Naha, MiMiKa et Nemie, une belle brochette de créateurs.ices !

Parlons maintenant de notre expérience en tant qu’exposants. On ne va pas vous mentir, notre ressenti global est plutôt mitigé.

Pour commencer, nous avions très peu d’informations “techniques” sur le stand que nous avions réservé : nous connaissions sa surface au sol (10m2) et sa dimension de linéaire (5m), mais rien sur le nombre de tables, leur agencement, si nous allions avoir des cloisons etc.
Bref, l’inconnu total, ce qui n’est pas très pratique pour s’organiser quand on veut partager l’espace.

Nous sommes donc arrivés le vendredi pour le montage, curieux de voir ce qui nous attendait. Nous nous sommes retrouvés devant un espace de 5m de long sur 2m de profondeur, avec des cloisons, et 5 tables de 1m20 de long chacune ( à noter que la 5e table n’a jamais pu être utilisée car, pour rester dans les marquages au sol du stand, il fallait la mettre de manière à bloquer toute entrée ou sortie du stand, ce qui n’est pas des plus pratiques lorsque l’on est 7 derrière :D). Nous nous sommes donc distribués les 4 tables restantes, une par créateur.

Voyez comme la table n’est pas large haha

Comment vous dire que 1m20, c’est vraiment pas grand chose ? Nous avons dû ruser pour réussir à présenter la majorité de nos produits. Au final on était plutôt satisfaits du résultat, même si le tout faisait vraiment chargé visuellement et ne permettait pas forcément une bonne mise en valeur de nos différents projets.

Samedi, le festival commence enfin. Nous étions tout excités, tellement contents de pouvoir présenter nos créations à un nouveau public (même si une partie des visiteurs nous connaissaient déjà via nos festivals sur Nantes).
Et bien quelle déception ce fût les amis ! Les visiteurs du samedi n’avaient quasiment aucun regard pour les créateurs, plutôt obnubilés par les stands de merchandising (plus ou moins officiels) ou les fanarts. Nous ne nous sommes jamais autant fait ignorer par des visiteurs, même lorsqu’on leur disait “Bonjour !”. (Pour l’anecdote, le samedi nous avons vendu seulement deux lots de BD “Promenons-nous dans les bois” tomes 1 et 2. Cela nous a beaucoup surpris pour une convention de cette taille où le public ne connaissait pas nos projets, surtout que ça ne nous est jamais arrivés même sur des petits festivals que nous faisons tous les ans !).
A la fin de la journée, nous avions réussi à rembourser les frais du stand, mais clairement c’était pas glorieux haha.
Nous avons quand même terminé le samedi dans la bonne humeur, avec notre traditionnel repas des exposants spécial The Dreamcatchers : Ayleen, Elairin, Nalkozz, Naha et son copain, MiMiKa et Nemie !

Dimanche, deuxième et dernier jour du festival.
La journée commence par un petit café au Food Truck de Call of Coffee, des gens adorables avec des boissons vraiment trop chouettes (on vous les recommande !).
Cette fois nous étions plus circonspects, mais nous avions tord : le public était beaucoup plus chaleureux que la veille ! Nous retrouvions enfin l’ambiance que nous aimons tant dans les conventions nantaises : des gens curieux, ouverts, contents d’être là et enclins à la découverte. La journée s’est très bien passée, les impressions métallisées de Dreamcatchers et les illustrations nacrées d’Elairin ont fait beaucoup d’heureux, et les derniers exemplaires de notre artbook Beyond – Kyokou no Edges ont été gagnés via nos pochettes surprises. Ayleen a fait de très belles rencontres grâce à son salon de tatouages, Elairin s’est bien amusée à faire des blagues au copain de Naha, et Nalkozz a rapidement repéré le stand de Retro-Gaming et ses consoles modées.
Le démontage du soir a été l’occasion de discuter avec plusieurs exposants proches de notre emplacements, tels que Ynho Shaman ou Claire Delépée, que nous espérons recroiser très prochainement !

En conclusion, nous avons trouvé que les Geek Days de Rennes n’étaient pas une convention très intéressante pour notre association.
Elle demande énormément de frais qui, combinés au public assez peu intéressé par les jeunes créateurs, font que c’est très difficile pour nous d’être rentable actuellement. Si l’on compare l’expérience à nos dernières éditions d’Art to Play (plus ou moins équivalent), ou même de JapaNantes (beaucoup plus petit), nous n’y avons pas trouvé ce que nous cherchions.
Nous n’excluons cependant pas de revenir d’ici quelques années, on verra bien ce que l’avenir nous réserve !

Pour finir, voici un petit florilège de pépites hors contexte qui ont été dites par nos membres tout au long du week-end o/

“J’me maquille et j’suis bonne !”

Elairin – Geek Days de Rennes – 2022

“J’ai balancé la sauce !”

Ayleen – Geek Days de Rennes – 2022

“Ayleen elle tire sur ma queue.”

Nalkozz – Geek Days de Rennes – 2022

“Elairin, on voit ta lune !”

Nalkozz – Geek Days de Rennes – 2022
La brochette de stands Dreamcatchers

Nous vous disons à très bientôt pour notre dernière convention avant l’été : Jap And Co à Pontivy, les 28 et 29 mai 2022 !

Laisser un commentaire