0
Your Cart
0
Your Cart

đŸ§Ÿ Japan Expo 2023 – Compte rendu

Pour la premiÚre fois cette année, The Dreamcatchers étaient présents à Japan Expo Paris pour sa 22e édition, avec Ayleen, Elairin et Nalkozz , au Parc des Expositions de Paris-Nord Villepinte, du 13 au 16 juillet 2023.


Et bien les amis, quelle aventure cela a été !
Il nous a bien fallu deux semaines de pause aprĂšs pour enfin nous pencher sur ce compte-rendu, car entre le rush de fin du Ulule afin d’avoir les livres dans les temps pour le salon, et la prĂ©paration de la convention, on peut vous dire que nous n’avons pas chĂŽmĂ© ces derniers mois ! (C’est plus de nos Ăąges ces bĂȘtises sĂ©rieux, que c’est moche de vieillir đŸ„Č)

Nous Ă©tions donc extrĂȘmement excitĂ©s (et un peu stressĂ©s aussi il faut le dire) Ă  l’idĂ©e de participer Ă  Japan Expo, car mĂȘme si nous y avions dĂ©jĂ  Ă©tĂ© quelques fois via d’autres associations, c’était bien la premiĂšre fois que nous prĂ©sentions nos propres crĂ©ations sous notre identitĂ© actuelle. C’était Ă©galement l’occasion pour nous de prĂ©senter la version intĂ©grale de la BD “Promenons-nous dans les bois” pour la premiĂšre fois au public, ainsi que nos derniĂšres crĂ©ations en rĂ©sine et nos masking tapes !

Nous n’avions jamais exposĂ© dans un salon de cette taille et avec autant d’enjeux financiers, alors c’était le flou total concernant les stocks Ă  prĂ©parer et l’estimation des ventes que nous pourrions y faire 😅. (La seule chose dont on Ă©tait Ă  peu prĂšs sĂ»rs c’était le montant des dĂ©penses que l’on avait dĂ©jĂ  engagĂ© et qu’il allait falloir rembourser d’une maniĂšre ou d’une autre lol đŸ„”).

AprĂšs quelques sueurs froides pour la rĂ©ception des masking tapes, des soirĂ©es passĂ©es dans la rĂ©sine ou Ă  crocheter des attrapes-rĂȘves, et une livraison des intĂ©grales pile Ă  l’heure, nous Ă©tions (plus ou moins) prĂȘts !

Mercredi : DĂ©placement et installation

La journĂ©e commençait bien, Ayleen et Nalkozz avaient passĂ© la soirĂ©e du mardi Ă  jouer Ă  TETRIS pour tout faire rentrer dans la voiture, et Elairin Ă©tait bien en avance Ă  la gare pour prendre le train qui devait l’amener jusque chez Ayleen et Nalkozz pour filer Ă  Paris ensuite.

HĂ©las, alors que tous les voyageurs Ă©taient installĂ©s dans le train, l’annonce tombe : le train est supprimĂ© Ă  cause d’un accident de personne dans la gare suivante. Aucun dĂ©part pour au moins les deux prochaines heures et pas de bus de substitution de prĂ©vu.

La tuile hein ? đŸ« 

S’ensuivent plusieurs coups de tĂ©lĂ©phone, pour au final dĂ©cider que comme Ayleen et Nalkozz Ă©taient prĂȘts, ils allaient faire un gros dĂ©tour et descendre chercher Elairin chez elle pour ensuite se rendre Ă  Paris.
A midi la troupe était enfin rassemblée et sur la route !

Nous sommes arrivĂ©s en fin de journĂ©e sur place (aprĂšs plus de 7h30 de route pour Ayleen et Nalkozz), tout le monde Ă©tait bien fatiguĂ© mais il fallait encore rĂ©cupĂ©rer le logement, les courses, et installer le stand
 đŸ’©
Nous nous rendons au Parc des Expos vers 20h, avec juste assez d’énergie pour dĂ©charger le stock et monter la structure du stand. Un petit coucou aux copains exposants, un Burger King et au lit.

Jeudi : Premier jour de festival

Ah oui on ne vous l’avait pas dit, l’Air BnB qu’on avait louĂ© avait l’avantage d’ĂȘtre juste Ă  cĂŽtĂ© du festival, mais il Ă©tait loin d’ĂȘtre aussi Ă©quipĂ© que l’annonce le dĂ©crivait haha (du genre presque pas de petit Ă©lectromĂ©nager, Ă  peine le minimum pour cuisiner et trois fourchettes qui se battent en duel 😅). Du coup pas de cafĂ© pour se donner du courage le jeudi matin, juste la volontĂ© de hĂ©ros de shĂŽnen que nous avions en nous. đŸ’Ș

Nous terminons tranquillement l’installation du stand, et on fait le tour des copains pour dire bonjour. Nous avions fait le choix d’ĂȘtre dans le Village Passion du Hall 6, et nous Ă©tions trĂšs contents de l’emplacement ! La convention est juste ÉNORME ! C’était vraiment incroyable de voir autant de stands, de crĂ©ateurs et de visiteurs pendant aussi longtemps !
Et ça commence trĂšs vite fort avec des BDs intĂ©grales qui partent dĂšs l’ouverture o/

La journĂ©e se dĂ©roule bien, avec un flux de visiteurs plutĂŽt tranquille et constant, Ayleen en a donc profitĂ© pour assister Ă  la confĂ©rence de Philippe Lacheau et de Tsukasa Hojo Ă  propos de leur collaboration sur le film “Nicky Larson et le Parfum de Cupidon” (elle a aussi craquĂ© sur la Perfect Edition de “City Hunter”, mais chut son banquier pourrait nous lire).
Nalkozz, de son cÎté, commence à rassembler de la décoration pour son Shop de piercings et Elairin se lance dans de grandes discussions avec les visiteurs.

Le jeudi se finit avec notre bien-aimé restaurant des exposants, en compagnie de Evhell et Flo, les copains de Méluzine, Milly Alexander et sa team, et ses amis de Atelier Aragon.

C’était aussi l’anniversaire d’Ayleen, qui a Ă©tĂ© bien gĂątĂ©e (regardez cette cape chat trop mignonne !) đŸ˜»
(Ah et on rĂ©cupĂšre Ă©galement un sĂšche-cheveux et un vieux fer Ă  repasser au logement, les choses progressent. đŸ€Ł)

Vendredi : DeuxiĂšme jour

Vendredi c’était journĂ©e costumĂ©e pour Ayleen (en “Libertine” de MylĂšne Farmer), Elairin (avec une crĂ©ation personnelle inspirĂ©e des costumes slaves) et Nalkozz (en yukata aux couleurs de Dreamcatchers).

Et comme on avait toujours pas de cafetiĂšre, Ayleen s’est retrouvĂ©e dĂ©signĂ©e pour partir en quĂȘte de nos shoots de cafĂ©ine dans une boulangerie (la classe d’arriver en tenue d’époque le jour de la prise de la Bastille nan ?). ⚔

La convention se déroule bien, Elairin a eu la bonne idée de vouloir faire un tour dans le hall 5A en fin de matinée et a fini emportée par la foule vraiment trÚs dense (le tour de 20-30min a été plus long que prévu haha).

Nous avions aussi apportĂ© avec nous des exemplaires dĂ©fectueux des impressions argentĂ©es rĂ©alisĂ©es pour la campagne Ulule, et nous avons dĂ©cidĂ© d’en faire un petit dĂ©fi avec les visiteurs : celui qui trouvait le dĂ©faut de fabrication de l’image remportait un exemplaire avec un dĂ©faut alĂ©atoire ! L’occasion de bien rigoler avec ceux qui se sont pris au jeu (certains cerveaux ont bien fumĂ© đŸ€Ż).

Et le soir en rentrant à l’appartement, alleluia nous avions enfin une cafetiùre et un plat pour le four ! 🙌

Samedi : TroisiĂšme jour

Il a fait chaud đŸ„” ! Les allĂ©es Ă©taient de plus en plus remplies de personnes costumĂ©es, et Elairin a notamment croisĂ© deux personnages du film “Barbie et les Trois Mousquetaires” (l’un de ses prĂ©fĂ©rĂ©s o/).

C’était aussi la finale du concours de cosplay European Cosplay Gathering, qu’Elairin ne voulait pas rater ! Et surprise, qui Ă©taient assises juste Ă  cĂŽtĂ© d’elle dans le public? Les deux Barbies Mousquetaires rencontrĂ©es un peu plus tĂŽt ! (Le monde est petit haha).

Le concours finissant plus tard que le festival (environ 20h30 pour une fermeture de la convention Ă  18h30), Ayleen et Nalkozz ont voulu assister Ă  une projection du nouvel anime de Kenshin afin d’éviter des aller-retours inutiles pour rĂ©cupĂ©rer Elairin. Mais en cherchant comment rĂ©server des places sur l’application du festival, ils dĂ©couvrent qu’en tant qu’exposants, nous n’avons accĂšs Ă  aucune activitĂ© sur inscription durant la Japan Expo ! Nous Ă©tions assez déçus et Ă©tonnĂ©s de la part du salon, car nous payons notre entrĂ©e comme les autres et sommes aussi lĂ  pour profiter du festival et de ses animations. 😓

Dimanche : QuatriĂšme jour

Et c’est parti pour le dernier jour du festival ! Nous commençons Ă  ressentir la fatigue accumulĂ©e mais on se motive !
Elairin s’absente de nouveau une partie de l’aprĂšs-midi pour assister aux sĂ©lections françaises de l’ECG, et la convention ferme doucement ses portes.

Nous dĂ©montons le stand et rangeons le stock (qui s’est bien allĂ©gĂ©, mais tout l’espace libre crĂ©Ă© dans la voiture a trĂšs vite Ă©tĂ© occupĂ© par nos achats personnels haha), et un membre du staff manque presque de rĂ©cupĂ©rer son exemplaire de la BD avant que nous partions.

AprĂšs des “au-revoirs” et des bisous aux copains, il est l’heure de l’apĂ©ro final pour fĂȘter la fin du festival et du rush que nous menions depuis plusieurs mois ! (Elairin a gagnĂ© la course aux bracelets, et Nalkozz s’est vite dĂ©pĂȘchĂ© de se libĂ©rer le poignet).


Nous avons Ă©tĂ© ravis de l’accueil que le public a rĂ©servĂ© Ă  l’intĂ©grale de “Promenons-nous dans les bois” (aussi bien de la part des visiteurs que des exposants d’ailleurs <3), et nous avons vraiment hĂąte de pouvoir commencer les envois des contreparties Ulule au plus vite (hĂ©las pour le moment nous sommes bloquĂ©s par le fabricant du coffret).
Ce fĂ»t Ă©galement un rĂ©el plaisir de revoir tous les copains, et l’occasion de faire de trĂšs jolies rencontres đŸ©·
(Poke entre autre Pika et Nity de The Fool Factory, Natachouille, Claire DelĂ©pĂ©e, Frozen Garden, Mistral et Ludmila, MaĂ«lys Tremblay – et on en a probablement oubliĂ© pardon 😭).

En conclusion, notre premiĂšre Japan Expo a Ă©tĂ© une trĂšs chouette expĂ©rience, que nous envisageons de rĂ©itĂ©rer – mais pas tous les ans ! En effet cela reste une convention trĂšs coĂ»teuse en termes de frais (stand, badges, dĂ©placement, logement etc.) et de temps pour chacun (environ 3-4 jours de congĂ©s Ă  poser pour Elairin, et plusieurs jours sans RDVs pour le salon de tatouages et de piercings d’Ayleen et Nalkozz). Nous pensons donc revenir lorsque nous avons de nouveaux gros projets Ă  prĂ©senter (comme un nouveau livre par exemple), et nous concentrer sur des conventions plus locales dans l’intervalle.


Prochain festival de notre cÎté : Art to Play les 18 et 19 novembres 2023 à Nantes (si nous sommes sélectionnés, on vous tiendra au courant ;D) !

Laisser un commentaire